Près de 200 personnes réunies pour la grande plantation de la Ferme des Possibles

2

L’espace pédagogique accueillera des groupes d’enfants pour des animations ludiques et éducatives

1

Sous les serres ou dans la sphère aromatique, les premières cultures ont commencé

3

Les élus présents ont salué l’engament des partenaires du projet

 

 

 

 

 

Le froid et la pluie n’auront pas découragé les quelques 200 personnes venues participer, mercredi 25 novembre, à la grande journée de plantation initiée par le collectif La Ferme des Possibles, à Stains.
Tout au long de la journée, des groupes d’enfants, venus notamment des IME et EMPro partenaires, ont participé à des ateliers de plantation animés par l’association Les Croqueurs de Pommes. En parallèle, des visites du terrain étaient organisées afin de présenter les différents aspects du projet.
Les élus présents – Azzédine Taibi, Maire de Stains, Olivier Mathis et Francis Morin, ses adjoints, en charge respectivement des finances et l’environnement, mais aussi Michel Bourgain, Maire de l’île Saint-Denis, Yannick Trigance, Conseiller régional et Patrick Vassalo, Conseiller communautaire délégué à l’ESS – ont pu constater l’avancement des aménagements et ont tenu à saluer l’engagement de l’ensemble des partenaires de ce beau projet solidaire et humain.

Le collectif de La Ferme des Possibles est composé des porteurs de projet : Novaedia, SCIC spécialisée dans le développement local à travers la mise en place d’éco-activités permettant l’accompagnement et la formation de jeunes de quartiers populaires vers des métiers porteurs ; La Résidence Sociale, association centenaire reconnue d’utilité publique qui accueille et accompagne plus de 500 personnes (enfants, adultes, personnes âgées) en situation de handicap, ainsi que leur famille, et ses établissements basés en Seine-Saint-Denis. L’ESAT PLEYEL accueille 65 travailleurs handicapés développant principalement des activités de traiteur et de restauration à destination des entreprises. L’ESAT MARVILLE accueille 80 travailleurs handicapés spécialisés dans des activités d’entretien d’espaces verts, nettoyage, collecte et tri sélectif des déchets ou encore blanchisserie. Et enfin, l’EMPro de Stains, établissement d’apprentissage pour une trentaine d’adolescents de 14 à 20 ans ayant bénéficié d’une prise en charge en établissement spécialisé ou d’une scolarité adaptée dans le circuit scolaire ordinaire.